Création de la chocolaterie

1969

Charles Sprengnether créé la chocolaterie à Margaux, village de renom au cœur d’un prestigieux vignoble du Médoc. C’est dans un ancien chai du vignoble qu’il trouvera l’inspiration nécessaire pour créer de nouvelles spécialités. La chocolaterie se distingue alors avec deux savoir-faire : les « Guinettes », cerises griottes à l’Armagnac enveloppées de chocolat noir, ainsi que les « bâtons petits pains » ou « bâtons boulangers », bâtonnets de chocolat destinés à la composition de pains au chocolat ou « chocolatines ». La qualité des chocolats se fait rapidement connaitre et les commandes affluent.

Naissance des Sarments du Médoc

1981

Quelques années après la création de la chocolaterie un petit incident technique vient révolutionner les projets. Une machine produisant des « bâtons petits pains » donne naissance à une nouvelle forme de bâtonnets fins et sinueux… Inspiré par la vigne environnante, Charles Sprengnether et son équipe les façonnent pour leur donner la forme des sarments de vigne qui poussent au printemps, puis les décorent d’un perlé de chocolat pour évoquer les bourgeons. Depuis ce jour, vous pouvez savourer nos Sarments du Médoc désormais emblématiques de la région bordelaise !

Une première récompense

1983

L’innovation et le rapide succès des Sarments du Médoc se voient rapidement récompensés : en juin 1983, le « Candy Award », prix du meilleur produit de confiserie importé aux Etats-Unis, est décerné aux Sarments du Médoc, lors du « Fancy Food Show » de Washington.

Le renouveau d'un produit à succès

2005

Depuis 1969, l’équipe composée en majorité de femmes, était surnommée dans les environs « les Demoiselles de Margaux ». La « Guinette », notre savoir-faire le plus ancien, bénéficie également depuis longtemps de cet élégant surnom. Ainsi, comme un hommage à son équipe et ses racines, la chocolaterie évolue et prend le joli nom de « Mademoiselle de Margaux ».
2005 est une année de grands changements pour la chocolaterie. Elle décide de se faire une place parmi les chocolatiers haut de gamme, à travers la marque « Mademoiselle de Margaux » et son identité bleu-azur. Ingrédients, recettes, coffrets, circuits de distribution… Chaque élément est alors repensé pour permettre à cette nouvelle marque de rayonner et de séduire les palais les plus exigeants ! Marquée par sa belle histoire « Mademoiselle de Margaux » évolue tout en conservant son équipe, son savoir-faire, sa tradition, sa qualité, son secret de fabrication et ses spécialités…
La même année, la première boutique Mademoiselle de Margaux voit le jour juste à côté de la chocolaterie. Faites-y une pause chocolatée : une dégustation vous y sera offerte !

Mademoiselle de Margaux s'installe à Bordeaux

2015

Pour conquérir le cœur des gourmands bordelais, une nouvelle boutique Mademoiselle de Margaux ouvre dans l’hyper-centre de Bordeaux. Retrouvez-nous au 65 Rue des Remparts, proche de l’Hôtel de Ville et de la Place Pey Berland. Cette rue très commerçante est particulièrement réputée pour ses commerces de bouche, un lieu idéal pour découvrir et déguster nos spécialités chocolatières !

50 ans d'histoire...

2019

La chocolaterie fête ses 50 ans ! Cette année est marquée par l’ouverture d’une nouvelle boutique à Margaux, dans la partie historique de la chocolaterie en remplacement de la boutique actuelle. L’occasion pour « Mademoiselle de Margaux » de retracer sa mémoire et ses évolutions…

Une histoire originale pour un chocolat de caractère

Très attachée à ses origines viticoles, Mademoiselle de Margaux se distingue par sa personnalité affirmée. Elle revendique fièrement ses origines et ses valeurs et se plaît à incarner le savoir-vivre et l’élégance à la française. Mais elle n’en est pas moins moderne, épicurienne et créative…

Entourée par la verdure d’un prestigieux vignoble, c’est avec audace qu’elle emprunte un chemin différent. Voyageuse, Mademoiselle de Margaux rêve d’autre chose : elle choisit le chocolat, elle choisit le bleu, elle choisit l’azur.

En quête de saveurs inédites et complémentaires, elle privilégie toujours la naturalité et marie délicatement fruits et chocolat, travaillant les formes et les textures comme exhausteurs de goût.